Panne Chaudière Index du Forum Panne Chaudière
Forum d'entraide destiné aux pannes sur chaudières, pompes à chaleur et autres appareils de chauffage
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Panne Chaudière 
Soyez les bienvenus sur le forum Panne Chaudière !

N'hésitez pas à poser toutes vos questions concernant vos pannes sur des chaudières de toutes marques, vos pompes à chaleur et autres appareils de chauffage.



Extinction veilleuse - mise en sécurité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Panne Chaudière Index du Forum -> Panne de chaudière -> Autres marques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LUIGI


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 5
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 19:48 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

Bonjour,


Je suis confronté à des problèmes « inexpliqués » d’extinction de la veilleuse de ma chaudière au gaz, celle-ci se mettant en sécurité.  Ce phénomène est accentué en période hivernale lorsque les températures extérieures descendent en dessous de 0 ° (mais pas exclusivement à cette période car je viens ce jour de tester l’installation – en faisant fonctionner tous les radiateurs de l’habitation – Elle s’est donc à nouveau mise en sécurité). Quelqu’un pourrait-il me conseiller afin d’éviter la situation cauchemardesque de l’année dernière.


Type de chaudière :
Saint-Roch Topaz  G4 au gaz sur laquelle est connecté un boîler Ariston 150 litres. L’installation est dotée de d’un double circulateur (en parfait état de marche et récent).




Circonstances et description du problème :
Le problème s’était déjà révélé peu après l’installation de la chaudière (2000) et l’installateur avait à priori réglé le problème.
Mais l’année dernière, à l’occasion de l’entretien annuel, le chauffagiste m’a fait remarquer que la sonde de sécurité était débranchée ainsi que la sonde de sécurité anti-refoulement. 
Le débranchement à donc manifestement été faite de manière délibérée en vue de contourner un problème qu’il ne semblait pas à même de régler tout en nous exposant à des dangers que l’on peut imaginer.
Le technicien a donc rebranché le tout et c’est dès cet instant que l’hiver dernier s’est traduit en véritable cauchemar car la chaudière se mettait en sécurité plusieurs fois par jour et le matin c’est régulièrement arrêtée que je retrouvais ma chaudière, devant ainsi la rallumer et attendre donc plusieurs heures avant d’obtenir un minimum de rendement calorifique.
Il m’a conseillé de régler le thermostat de la chaudière sur 50° (au lieu de 70°) car sinon les risques d’extinction se multiplieraient. Malgré ce conseil les problèmes continuent.


Le thermostat peine à atteindre les 21° et fait donc appel régulièrement à la chaudière.
Bien que réglée sur 50°, celle-ci monte pour atteindre les 100° voire 120° ce qui implique la mise en sécurité et il faut donc attendre que la t° redescende à 90° pour pouvoir la rallumer.


Plusieurs chauffagistes sont passés à ma demande mais les diagnostiques de pannes sont tous différents et aléatoires de sorte que me lancer dans des dépannages hasardeux m’occasionneraient des frais exorbitant et de nombreuses pièces seraient sans doute remplacées alors qu’elles ne devraient pas l’être (à ce stade j’en arriverais à remplacer chaque vice et écrou de cette installation !).
Le technicien qui a fait l’entretien annuel prétend la chose suivante :
1)Remplacer le vase d’expansion : Or un vase d’expansion fonctionne ou ne fonctionne pas.
   Celui-ci semble fonctionner et a d’ailleurs été remplacé il y a 2 ans ;
2)Remplacer le thermocouple universel par un d’origine.  Le thermocouple universel ayant été
    remplacé l’année dernière. ;
3)Remplacer l’aquastat : La aussi, ce dernier a été remplacé l’année dernière ;
4)Prévoir un by-pass sur l’installation : J’ignore de quoi il s’agit ;
5)Prévoir la pose d’un module priorité eau chaude (il n’y en a actuellement pas).
   Sans être chauffagiste, selon mes recherches, je ne vois pas en quoi cette pièce peut avoir
   quelconque implication dans la mise en sécurité de la chaudière.
6) Etc, etc,….bref si je me lance de manière aventureuse je m’expose à d’énormes frais sans
    même savoir si c’est réellement la solution au problème, ce qui n’est pas dans mes 
    intentions vu que la chaudière a quand même 13 ans et que suis sur le point de déménager..



D’avance un grand merci pour votre précieuse aide !


Cordialement,


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Oct - 19:48 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LUIGI


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 5
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 16 Oct - 22:44 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

Personne n'a une "vague idée" de ce qui consituerait l'origine de ces pannes à répétitions ?

Merci d'avance pour votre aide bien précieuse !

Luigi


Revenir en haut
le sorcier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 54
Localisation: pas de calais

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 11:47 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

bonjour !

hé bé !!!, tu nous gâte du point de vue ( pannes ) Exclamation
je pense que le mieux est de s'y prendre par élimination.

en effet, la sonde de sécurité DAT = détection d'anomalie de tirage est un accessoires " pondu " par des ingénieurs en laboratoire avec des tirages naturels de cheminée fiables et constants, ce qui ne correspond souvent pas à la réalité du terrain chez un particulier ! Sad
cette sonde a pour objet de couper le veilleuse de chaudière ( et donc la mettre en sécurité ) dés le moindre débordement même minime de gaz brûlés.

PROBLEME HYPER CONNU DANS LA PROFESSION !!!

il faut à mon avis non pas " supprimer cette sonde DAT ", mais l'éloigner de quelques centimètres jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de mise en sécurité, mais le MUST dans ton affaire aurait été que tu sois équipé ( ou demander le prêt ) d'un appareil qui mesure le tirage de ta cheminée ! ( est elle tubée ou pas Question )
autre question, ta chaudière est elle située dans une pièce ( hors des pièces à vivre ), ou, est elle directement dans la maison ( cuisine, placard, etc .. ), et ce local est il bien ventilé Question

autre chose:

tu nous dit qu'un dépanneur est passé et t'a indiqué que ton installation n'était pas pourvu d'une " priorité ECS " = eau chaude sanitaire, alors que tu nous dit que tu as 2 circulateurs !!!!, donc, tu as bel et bien une priorité d'eau chaude sanitaire !!, car 1 circulateur pour le chauffage et l'autre pour l'eau chaude sanitaire Exclamation
à moins que le module de commande de cette priorité d'eau chaude sanitaire ai été enlevé Question Question
je ne le pense pas car tu nous dis encore, ma chaudière monte très haut en température parfois, ce qui est normal ( jusqu'à un certain point ! ), car pour chauffer ton ballon d'eau chaude sanitaire, et ce rapidement, la chaudière peut monter ( normalement  ) jusqu'à 90 degrès, si elle monte plus haut, la chaudière se mettra en " sécurité ", par le biais de l'aquastat limite de température situé dans le bandeau électrique de chaudière. Il suffit alors de régler ( de façon intelligente )le point de consigne de cet appareil de sécurité.

le vase d'expansion d'azote n'a absolument rien à voir dans cette histoire Exclamation

4)Prévoir un by-pass sur l’installation : J’ignore de quoi il s’agit ;

attention à ce point !!!

as tu sur TOUS tes radiateurs des vannes thermostatiques, ou y'a t'il un de tes radiateurs qui n'en est pas équipé Question , si TOUS tes radiateurs sont équipés de vannes thermostatiques ( il faut effectivement prévoir une décharge ), pour simplifier = un pontage entre le départ et retour de ton chauffage.
as tu en plus ( ou pas ) un thermostat d'ambiance dans une de tes pièces Question

tu m'as l'air d'avoir plusieurs problèmes ( qui ne sont absolument pas insurmontables !! )

amicalement
éric


_________________
38 années d'expérience dans le dépannage ( mais cela ne veut rien dire, car on en apprend tous les jours ! ) et c'est tant mieux !.


Revenir en haut
LUIGI


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 5
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 22:01 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

Bonsoir « Le sorcier »,


Tu parles d’une « gâterie », cette installation m’a causée des problèmes depuis le début et j’ai même été amené à engager un procès contre ce ‘magoulin’ de chauffagiste (2 ans de longue et coûteuse procédure pour me retrouver toujours au point neutre).  Je ne m’étendrais pas sur cette histoire qui m’a déjà fait attraper quelques cheveux gris et en fait perdre quelques uns, mais il n’est pas dans mon intention d’investir davantage dans cette installation alors que je suis sur le point de déménager l’année prochaine !
Comme tu le préconises toi-même, dans cette situation, mieux vaut procéder par élimination.


J’ai bien compris le rôle de cette sonde de sécurité.  La supprimer certes pas, mais que veux-tu dire quand tu préconise de l’éloigner de quelques centimètres jusqu’il n’y a plus de mise en sécurité ? Je ne dispose pas d’appareil, mais j’ai fais appel à un chauffagiste à qui je demanderai de mesurer le tirage de la cheminée.
Elle n’est pas tubée (je me suis laissé dire que cela coûtait environ 1.000 € : pas donné !) et en plus pas de certitude que ce soit la solution au problème !
Est-ce qu'un 'bon ramonage de cheminée' ne pourrait tout simplement dans pareil cas faire l'affaire ?
La chaudière est située dans la cave (en ce y compris le boîler mural).  J’ignore si la cave est suffisamment ventilée ? Il y a un soupirail qui donne sur la rue et qui permet d’aérer (il n’y a pas non plus de sonde externe).


En ce qui concerne l’histoire de priorité, je te confirme qu’il y a bien un double circulateur (chacun autonome), mais lors du passage d’un technicien d’usine (service après-vente) on m’a fait remarquer qu’il y avait absence d’une priorité eau chaude (Ventech étant le nom de cette pièce chez Saint-Roch Couvain). Que veux-tu dire quand tu dis que le module aurait été enlevé ? En quoi consiste ce module ? De toute façon, cela aurait tout au plus un impact sur ma consommation de gaz, mais ne serait en rien la cause de l’extinction de la veilleuse.
A noter que cette pièce coûte près de 500 €.


Autre chose : J’ai également remplacé l’aquastat l’année dernière.  On m’a fait remarquer qu’il se pouvait qu’il ne soit pas suffisamment enfoncé dans le foyer de combustion et qu’il y aurait lieu de l’enduire d’une sorte de graisse (bon conducteur).  Qu’en-penses-tu ?


Sur ton diagnostic au sujet du vase d’expansion, je suis également de ton avis, d’autant plus qu’il semble fonctionner normalement.


Moi non plus je ne sais pas à quoi sert un by-pass !


Tous les radiateurs sont dotés d’un thermostat, cela étant dans la pièce principale où nous vivons, se trouve un thermostat général (programmable). Le dernier chauffagiste qui est passé et qui a réalisé l’entretien annuel m’a fait remarquer que le radiateur de cette pièce ne devait pas être doté d’une vanne thermostatique (car conflit entre le thermostat d’ambiance et cette vanne thermostatique).  Il a donc retiré la tête sur cette vanne.


Voilà à peu près tout ce que je peux te répondre en réponse à ta réaction au sujet des déboires rencontrés avec cette fameuse chaudière et pour laquelle je tenais à te remercier chaleureusement.


Si tu avais d’autres éléments de réponse entre-temps, le chauffagiste devant passer vendredi prochain, ce serait naturellement le bienvenu….car je ne sais plus à quel Saint me vouer.


Merci encore !


Bien à toi,


Luigi


Revenir en haut
le sorcier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 54
Localisation: pas de calais

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 15:03 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

Tu parles d’une « gâterie », cette installation m’a causée des problèmes depuis le début et j’ai même été amené à engager un procès contre ce ‘magoulin’ de chauffagiste (2 ans de longue et coûteuse procédure pour me retrouver toujours au point neutre).  Je ne m’étendrais pas sur cette histoire qui m’a déjà fait attraper quelques cheveux gris et en fait perdre quelques uns, mais il n’est pas dans mon intention d’investir davantage dans cette installation alors que je suis sur le point de déménager l’année prochaine ! 


bonjour, je suis désolé de ta " déconvenue " avec ce chauffagiste, cela arrive assez souvent, mais heureusement, ils ne sont pas tous comme cela !  Smile


J’ai bien compris le rôle de cette sonde de sécurité.  La supprimer certes pas, mais que veux-tu dire quand tu préconise de l’éloigner de quelques centimètres jusqu’il n’y a plus de mise en sécurité ? Je ne dispose pas d’appareil, mais j’ai fais appel à un chauffagiste à qui je demanderai de mesurer le tirage de la cheminée.
Elle n’est pas tubée (je me suis laissé dire que cela coûtait environ 1.000 € : pas donné !) et en plus pas de certitude que ce soit la solution au problème !
Est-ce qu'un 'bon ramonage de cheminée' ne pourrait tout simplement dans pareil cas faire l'affaire ?
La chaudière est située dans la cave (en ce y compris le boîler mural).  J’ignore si la cave est suffisamment ventilée ? Il y a un soupirail qui donne sur la rue et qui permet d’aérer (il n’y a pas non plus de sonde externe).




oui, je parlais de " déplacer " un peu cette sonde DAT de quelques cm de son support, il existe 2 sortes de sondes DAT:


la première est une sonde sous forme de long tube en cuivre d'env 8 mm de diamètre
la seconde est une sonde sous forme de sensor rond sur lequel il y a 2 fiches de raccordement prévu pour un branchement de cosses
généralement, ces sondes DAT se trouvent fixées sur l'anti refouleur de chaudière, étant donné que ta chaudière se trouve dans une pièce qui n'est pas considérée comme une pièce à vivre, il est possible de déplacer " un peu cette sonde DAT, ( la désolidariser de son support ), et l'écarter de 3 ou 4 cm de son support ( vers l'extérieur ).
Le fait que ta cheminée ne soit pas tubée contribue pour une bonne partie dans ce phénomène de mise en sécurité !, en effet, une cheminée " tubée " ou " chemisée " devient étanche, et de ce fait, le tirage est plus conséquent !, mais je comprend bien ton souci ( départ de la maison sous peu ), et c'est sur que ça n'est pas le moment pour faire ce genre de travaux !.


Mais il faut savoir que le DTU ( documents techniques unifiés ) impose depuis 2008 le raccordement à un tubage de cheminée pour une chaudière gaz ( en cas de chauffage neuf ou de changement de chaudière )
cela évite énormément de " turbulences " à l'intérieur de ta cheminée donc une phénomène de " succion " bien meilleur !!!.
non, un bon ramonage ne devrait pas apporter grand chose à mon avis, sauf si ce conduit de cheminée a été utilisé avant avec une chaudière fuel ou charbon, et n'a pas été ramonée pendant des années !!!.




En ce qui concerne l’histoire de priorité, je te confirme qu’il y a bien un double circulateur (chacun autonome), mais lors du passage d’un technicien d’usine (service après-vente) on m’a fait remarquer qu’il y avait absence d’une priorité eau chaude (Ventech étant le nom de cette pièce chez Saint-Roch Couvain). Que veux-tu dire quand tu dis que le module aurait été enlevé ? En quoi consiste ce module ? De toute façon, cela aurait tout au plus un impact sur ma consommation de gaz, mais ne serait en rien la cause de l’extinction de la veilleuse.
A noter que cette pièce coûte près de 500 €.


je comprend mieux !, le module VENTECH de chez SAINT ROCH et COUVIN est un module électronique de priorité d'eau chaude sanitaire, en cas de pose d'une chaudière avec un ballon d'eau chaude séparé, il est nécessaire de mettre en place et de relier ce module VENTECH pour assurer une quantité d'eau chaude sanitaire à profusion tout en régulant la température maxi de la chaudière !!!!!!
le technicien d'usine a du être TRES étonné de son absence !!!, le chauffagiste qui est à l'orignine de la pose de cette chaudière ne savait pas ou ne voulait pas mettre ce module ( assez cher ), et a câblé autrement la priorité d'eau chaude sanitaire ( circulateur ), c'est du boulot ni fait, ni à faire !, et sans ce module, le fonctionnement ( normal ) de la chaudière en est fortement contrarié, le circulateur d'eau chaude sanitaire n'étant plus piloté d'une façon satisfaisante !!  Mad


Autre chose : J’ai également remplacé l’aquastat l’année dernière.  On m’a fait remarquer qu’il se pouvait qu’il ne soit pas suffisamment enfoncé dans le foyer de combustion et qu’il y aurait lieu de l’enduire d’une sorte de graisse (bon conducteur).  Qu’en-penses-tu ?


cela arrive, ( mais très rarement !! ), tu peux essayer de voir si le bulbe ( tube ) de l'aquastat est bien mis à fond dans son logement appelé " doigt de gant ", mais je n'y crois pas trop !!  Sad


Moi non plus je ne sais pas à quoi sert un by-pass !


si si, je ne sais que trop bien ce qu'est un by pass ( ou vanne de décharge ) , tu en aurais besoin que dans 1 seul cas = si TOUS tes radiateurs étaient équipés de vannes thermostatiques, comme celle de la salle a été enlevée, tu n'en a pas besoin, le circulateur ne forcera pas de ce fait si toutes les vannes thermostatiques sont fermées !.
mais ton chauffagiste a eu raison, c'est une hérésie d'avoir à la fois des vannes thermostatiques et un thermostat d'ambiance, ces 2 modes de régulation entrent en conflit !!!, il a très bien fait d'enlever la vanne thermostatique de la pièce ou se trouve le thermostat !!  Smile .


j'espère avoir su être assez précis !, à distance, ça n'est pas facile !!!, mais si tu as des questions, n'hésite pas !!, ça sera avec grand plaisir  Very Happy


amicalement
éric
_________________
38 années d'expérience dans le dépannage ( mais cela ne veut rien dire, car on en apprend tous les jours ! ) et c'est tant mieux !.


Revenir en haut
LUIGI


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 5
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 1 Nov - 23:47 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

Bonsoir à tous,


De retour après avoir été confronté à quelques problèmes familiaux...je tente de me relancer dans ce débat qui je dois bien avouer dépasser mes compétences 'techniques'.


J'avoue ne pas bien comprendre chacune de vos questions (trop technique pour moi)....et je me permettrai dès lors de relater la situation à ce jour.
J'ai fais appel à un chauffagiste qui m'a envoyé son ouvrier (j'aurai de loin préféré le passage du patron lui-même car il ne s'agit pas d'un problème que l'on peut régler comme on enverrait une lettre par la poste...j'ai prévenu le patron en contactant...mais voilà...c'est néanmoins son ouvrier qu'il a envoyé vendredi dernier !


Sans poser de problème de jugement, celui-ci ne m'a pas réellement convaincu par suite de son intervention aléatoire, je dois dire.
Il a procédé au remplacement de 3 éléments, à savoir :
1) Le vase d'expansion qui selon lui était défaillant;
2) Egalement le thermocouple;
3) Idem pour l'aquastat.


Ces 3 éléments ayant été remplacés récemment : Vase d'expansion il y a 2 ans, quant au thermocouple et aquastat l'année dernière.


Je lui ai fais part de mon étonnement et il m'a dit qu'il est possible que ces pièces étaient présentaient des défauts de fabrication...ce que je peux comprendre, néanmoins remplacer 3 pièces et tirer à chaque fois le 'mauvais numéro'...c'est vraiment ce qui s'appelle être frappé d'une malchance !


Il a également vérifié (avec une allumette) le tirage de la cheminée qui semblait Ok pour lui.


Il a réglé la chaudière sur 55° et lorsqu’elle s’arrête l’indicateur de l’aquastat permet quand même de voir qu’elle monte jusque 80° (cela m’étonne mais lui prétend que c’est tout à fait normal).  Il m’a indiqué qu’il était recommandé de régler toutes les vannes thermostatiques des radiateurs de l’habitation (au nombre de 9) sur 3 (ceci n’impliquant pas, selon lui une surconsommation de gaz – des avis totalement contraires m’ont été portés).


Il m’a indiqué que j’avais le temps de tester son intervention car la facture me parviendrait dans quelques semaines, mais voilà 3 jours après son intervention, je réceptionne déjà la facture.  Je me vois donc obligé à régler une prestation dont l’efficacité est incertaines et pour cause, les problèmes d’extinction de chaudière se produisent en période de grand froid, c’est-à-dire lorsque les températures externes descendent fortement en dessous de la barre de 0 °.
Je n’avais d’ailleurs pas été confronté à des problèmes d’extinction de chaudière depuis le rude hiver dernier.  J’ai volontairement provoqué/simulé une extinction en réglant tous les 9 radiateurs en même temps sur 5 et en réglant le thermostat d’ambiance sur 30°.  La réponse fut immédiate : appel en boucle, le thermostat d’ambiance peinant à atteindre les 22°, et au final extinction de la veilleuse !


Voilà en gros l’état de la situation.


Si l’un d’entre-vous pourrais éclairer mes lumières afin d’éviter la situation cauchemardesque de l’année dernière, ce serait super sympa, car je dois dire que confronté à de multiples problèmes dans la sphère privée, me libérer de ce problème viendrait à point.


D’avance un grand merci pour votre précieuse aide !


Luigi


Revenir en haut
le sorcier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 54
Localisation: pas de calais

MessagePosté le: Sam 2 Nov - 11:02 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

bonjour LUIGI !

Il a procédé au remplacement de 3 éléments, à savoir :
1) Le vase d'expansion qui selon lui était défaillant;
2) Egalement le thermocouple;
3) Idem pour l'aquastat.


est tu sur que le technicien qui est intervenu chez toi est bien chauffagiste Question , c'est une hérésie !! Evil or Very Mad

1)  le vas d'expansion ne peut pas provoquer ( avec ton type de chaudière ) une mise en sécurité !, et pourquoi avant de le changer, ne l'a t'il pas testé avec un mano Question = très facile pour un chauffagiste

2) si le thermocouple était HS, il ne fonctionnerait JAMAIS !!!!  ( c'est soit il fonctionne, soit il ne fonctionne pas !!! ) même avec ta chaudière à bas régime !

3) il aurait bien du se rendre compte que le blème ne venait pas de la !!! Evil or Very Mad

qu'est ce que c'est que ces artistes Exclamation Evil or Very Mad

tu as la loi pour toi car tout professionnel a une " obligation de résultat " !!!! = ne pas payer en lui faisant une lettre recommandée avec AR

avant de poursuivre, je vais me présenter un peu plus, déjà à partir de 8 ans j'accompagnais mon paternel en dépannage chaudières, ( j'en ai maintenant 53 )
j'ai été longtemps formateurs pour les futurs dépanneurs des marques CHAPPEE ( CICH ), DE DIETRICH, et VIESSMAN
j'ai mes 2 CAP ( génie thermique ), mes 2 brevets professionnels ( génie thermique ) 1 brevet de maîtrise ( génie thermique ) et 2 licences en spécialisation machines thermiques ( chaudières ) jusqu'à 5 millions de calories heure.

et durant 38 années, je n'ai fait que du dépannage chaudières, quand les techniciens d'usine de chez CHAPPEE, DE DIETRICH, VIESSMAN, COUSSEMENT, STYX, IDEAL STANDARD, CUENOD, WEISHAUPT etc ...... " bloquaient sur un problème " devine qui ils venaient chercher Question , ce sont eux qui m'ont surnommé " le sorcier ".
attention, je n'ai pas la " grosse tête " car aussi fort que l'on soit dans une matière, je pense qu'il y a quelque part dans le monde une personne qui est encore plus " calée " , mais je pense que comme moi, quand on a aimé passionnément son métier, on ne peut qu'être BON Exclamation Exclamation

pour en revenir à ton problème, il n'y a que 3 cas de figure qui pourraient mettre ta veilleuse en sécurité:

1) le plus répandu = la sonde DAT qui coupe la veilleuse si tu sollicite fortement ta chaudière ( période hivernale )
2) le gicleur incorporé dans ta veilleuse qui serait sale et de ce fait la flamme de la veilleuse ne viendrait pas toucher correctement le thermo couple.
3) l'aquastat limite de température de chaudière qui détecterait une température de plus de 90 degrès dans la chaudière

IL N'Y A RIEN D'AUTRE !

as tu déplacé la sonde DAT comme je te l'ai dit Question

en plus, je verrai un technicien tester le tirage d'une cheminée à l'aide d'une allumette, je lui remonterai les bretelle comme il se doit Evil or Very Mad , il t'a pris pour un " gogo ", quand on veut prendre le tirage d'une cheminée correctement, il n'y a pas de secret, c'est avec un " déprimomètre "hé oui, c'est son nom Embarassed , et il te dira si le tirage est ok et surtout, s'il n'y a pas de refoulement !

stp, prend une photo de l'emplacement de cette sonde DAT ( ou elle se trouve ) et post la !

oui, il est normal quand tu mets par exemple ta chaudière à 50 ou 60 degrés, qu'elle monte à 75, 80 dégrés, c'est ce que l'on appel l'inertie ( chauffe encaissée par le foyer de chaudière ) qui continue à se répandre, et ce même si le brûleur est coupé.

tu es de ou Question

allez, essai de faire une petite photo de l'emplacement de cette sonde DAT et post la, je te répondrai aussitôt, je vais t'aider au maximum, l'idéal serait que tu ne sois pas trop loin de chez moi Embarassed

amicalement
éric
_________________
38 années d'expérience dans le dépannage ( mais cela ne veut rien dire, car on en apprend tous les jours ! ) et c'est tant mieux !.


Revenir en haut
LUIGI


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 5
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Sam 2 Nov - 23:51 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

Bonsoir Le Sorcier,
 

Tout d’abord, je tiens à te remercier pour ton dévouement et ta guidance face à ma situation quelque peu hallucinante !
 

D’un point de vue général, ta réaction est tout à fait pertinente ! Je n’ai aucune compétence en matière de dépannage chaudière, mais il me paraissait effectivement de bon sens que les éléments dont il m’a proposé le remplacement me paraissaient être sans aucun lien avec le phénomène d’extinction de veilleuse évoqué et pour lequel j’avais sollicité son intervention.
 

Les 3 éléments ayant été remplacés endéans les 2 ans et donc neufs. Sauf être frappé d’une réelle malchance, il est quasiment impossible que ces 3 pièces étaient défaillantes au moment de l’achat !
 

Tu me demande si cet intervenant est effectivement chauffagiste ou non…je me dois de te répondre que l’employeur qui l’occupe a pignon sur rue dans la région où j’habite (Belgique – Brabant-Wallon, à 25 Km de Bruxelles). En Belgique, chaque professionnel doit disposer d’une attestation d’établissement pour chaque domaine dans lequel il a suivi une formation, mais il n’est pas tenu de la montrer au client (il en ressort donc une relation de confiance).
 

·        En ce qui concerne le vase d’expansion : tu as entièrement raison. La seule manière de tester une défaillance est effectivement l’utilisation d’un manomètre.  Mais voilà, il n’en disposait manifestement pas et m’a fait remarquer que ce vase ne sonnait pas ‘creux’ dans le bas alors que l’autre (celui du boiler) sonnait quant à lui creux.
·        En ce qui concerne le thermocouple : je suis entièrement d’accord avec toi…soit il marche, soit il ne marche pas (il n’y a pas de demi mesure).  Peux-tu cependant me préciser ce que signifie les abréviations ‘HS »…j’ignore ce que cela veut dire.
·        En ce qui concerne l’aquastat : C’est idem…il l’a remplacé alors que comme les autres éléments, celui-ci était récent.
 

Je te rejoins quand tu dis : « qu’est-ce que c’est que ces artistes ? ».
Nous vivons dans une société où tout le monde s’improvise chauffagiste…aucun scrupule !
 

Tu évoques l’obligation de résultat et me conseille de ne pas régler la facture, mais voilà…dans ma situation, il faut ménager la chèvre et le chou. Cette installation nous a fait perdre la santé et de l’argent.  Une procédure au tribunal de plus de deux ans, avec des personnages incompétents et mafieux.  Bien qu’ayant tous les éléments de mon côté et théoriquement en ma faveur (j’avais constitué mon dossier avant d’aller de l’avant), j’ai au bout du compte quand même perdu mon procès (tranché à tords partagés par le juge)….je ne me lancerai pas dans l’évocation détaillée de ce camouflet…mais saches que dans pareille situation, la loi n’est jamais du côté de la bonne personne !
 

Tu parles de ‘passion’ du métier…j’ai l’impression de m’entendre…je n’exerce pas la même profession que toi (actuelle, pour des raisons de santé mais également de crise financière), j’ai toujours pensé comme toi, mais rare sont ceux qui ont encore le sens de la notion ‘passion du métier’.  La plupart bossent uniquement pour les tunes (quitte a ne pas adopter un comportement éthique).
 

Poursuivant sur tes diagnostiques potentiels de panne :
  1. « Le plus répandu = sonde DAT qui coupe la veilleuse si tu sollicite fortement ta chaudière (en période hivernale) ».  Je te rejoins dans cette cause vraisemblablement la plus plausible ! Je ne sais simplement pas ce que veut dire l’abréviation DAT…merci de me préciser !
  2. « Le gicleur incorporé à la veilleuse qui serait salle… » : c’est une cause qui m’a déjà été évoquée par d’autres personnes et je me rallie à cette potentielle cause de panne ;
  3. Quant à l’aquastat…après avoir été remplacé une seconde fois sur deux ans…je ne vois pas ce qu’il en serait.  N.B. : J’ai appris qu’il était parfois utile de mettre une sorte de graisse pour assurer une bonne conduction (pas disponible dans les bricos)…qu’en penses-tu ?

 

Tu poursuis en me demandant si j’ai déplacé la sonde DAT….j’ignore de quoi il s’agit ! mais je peux te dire que je n’ose plus toucher à quoi que ce soit suite à l’intervention du dernier intervenant.  Je pense qu’il serait judicieux de ne pas toucher…mais bien tester avant de le rappeler.  Je compte ce dimanche, faire fonctionner l’ensemble de l’installation à son max., c’est-à-dire les 9 radiateurs à fond (sur 5 au niveau vanne thermostatique) et le thermostat d’ambiance sur 30°.  J’ai réalisé ce test il y a environ 15 jours et la chaudière étant sollicitée en boucle, a conduit à l’extinction de la veilleuse…en d’autres termes, j’ai provoqué la panne alors que la situation hivernale ne permet pas de voir si l’intervention dernièrement réalisée s’avère être efficace ou non !
 

Tester me tirage d’une cheminée avec une allumette m’interpelle également.  Il a tenté à deux reprises de poser une allumette devant le trou fait dans la buse, l’allumette s’est éteinte, et il m’a dit : « bon tirage et pour cause, l’allumette s’éteint ». L’année dernière, lors de l’entretien annuel (précédent intervenant), il a effectivement utilisé, pour ce faire un appareil !
 

L’histoire du phénomène d’inertie…c’est la seule chose qu’il m’a également expliqué et qui correspond à tes remarques !
 

Voilà tout ce que je peux te dire au sujet de mes péripéties de dépannage chaudière.
Je m’en remets à toi pour y voir un peu plus clair…mais comme exposé ci-avant, je ne peux pas me permettre de ‘brusquer’ l’entreprise en question. Ce connaît que trop bien les procédures juridiques qui ne mènent nulle part ! Donc, comme je l’ai dit ci-avant : ménager la chèvre et le choux me parait la seule possibilité pour espérer en sortir.  La facture m’a entre-temps été envoyée…selon les conditions générales de vente, je dois réagir par écrit endéans les 8 jours pour rester dans mes droits…donc : demain, je vais réaliser cet exercice évoqué ci-avant et soit ça passe, soit ça casse. Si ça casse, je ne paie pas et sollicite le passage ‘du patron’ avant de poursuivre, si ça passe, je n’aurais pas d’autre alternative que de payer mais en envoyant un e-mail informant que je paie sous la plus grande réserve (pour les motifs que je ne suis pas en mesure de vérifier l’efficacité de l’intervention, vu que les températures ne sont pas en dessous de 0°).
 

Voilà Le Sorcier…merci d’éclairer mes lanternes face à la présente réaction !
 

Je te souhaite une excellente fin de w-e !
 

Bien à toi,
Luigi


Revenir en haut
le sorcier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 54
Localisation: pas de calais

MessagePosté le: Dim 3 Nov - 09:56 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

bonjour LUIGI !!

la sonde DAT ( Détection Anomalie de Tirage ), appelée également ( sonde anti-débordement ) est une sécurite soit en " applique " comme celle ci:

[img:60fdabd623]http://[url=http//panne-chaudiere.xooit.fr/image/98/7/2/f/sonde_viessmann-41e4363.jpg.htm%5D%5Bimg%5Dhttp://img.xooimage.com/files98/7/2/f/sonde_viessmann-41e4363.jpg%5B/img%5D%5B/url%5D[/img:60fdabd623]

soit par " capillaire " comme celle ci:


[img:60fdabd623]http://[url=http//panne-chaudiere.xooit.fr/image/96/e/9/9/thumb.php-41e43ac.jpeg.htm%5D%5Bimg%5Dhttp://img.xooimage.com/files96/e/9/9/thumb.php-41e43ac.jpeg%5B/img%5D%5B/url%5D[/img:60fdabd623]

l'une ou l'autre se situe dans " l'anti refouleur de chaudière, ( la ou la buse de fumées vient se raccorder )

[img:60fdabd623]http://[url=http//panne-chaudiere.xooit.fr/image/96/9/f/c/images-41e43ba.jpeg.htm%5D%5Bimg%5Dhttp://img.xooimage.com/files96/9/f/c/images-41e43ba.jpeg%5B/img%5D%5B/url%5D[/img:60fdabd623]

tu enlève la fixation qui tient cette sonde, et tu la déplace hors de l'anti refouleur d'une vingtaine de cm, et tu fais tes essais de chauffe pendant 1 journée, si la chaudière ne se met plus en sécurité, tu as trouvé la panne ! Very Happy

je reste à ta disposition, mais tu devrais faire cette manip !, en effet, il ne faut rien démonter de " lourd et compliqué " Very Happy , juste soit 1 petite vis ou 2 agrafes

amicalement éric
_________________
38 années d'expérience dans le dépannage ( mais cela ne veut rien dire, car on en apprend tous les jours ! ) et c'est tant mieux !.


Revenir en haut
le sorcier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 54
Localisation: pas de calais

MessagePosté le: Dim 3 Nov - 10:15 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

OUPPSS désolé, mais le forum refuse les photos Sad , j'ai essayé 6 fois, mais sans succès Exclamation
_________________
38 années d'expérience dans le dépannage ( mais cela ne veut rien dire, car on en apprend tous les jours ! ) et c'est tant mieux !.


Revenir en haut
le sorcier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 54
Localisation: pas de calais

MessagePosté le: Dim 3 Nov - 10:53 (2013)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité Répondre en citant

sinon, fais moi quelques photos de ton anti refouleur chaudière et de la sonde DAT qui doit être fixée dessus, je t'expliquerai ( c'est hyper simple )
_________________
38 années d'expérience dans le dépannage ( mais cela ne veut rien dire, car on en apprend tous les jours ! ) et c'est tant mieux !.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:55 (2016)    Sujet du message: Extinction veilleuse - mise en sécurité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Panne Chaudière Index du Forum -> Panne de chaudière -> Autres marques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com